Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS
forum regroupant les infos sur les nouveaux SUV issus du Mitsubishi ASX , le peugeot 4008 et le citroen C4 aircross
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pneus hiver : nos tests en conditions extrêmes par l'argus le 11/12/2012

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum >>> MITSUBISHI ASX >>> LES PNEUS >>> Hiver
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Jeu 13 Déc 2012 - 14:10    Sujet du message: Pneus hiver : nos tests en conditions extrêmes par l'argus le 11/12/2012 Répondre en citant

Pneus hiver : nos tests en conditions extrêmes

Julien Bertaux 



Mardi 11 décembre 2012 
 
  
 
 
  
 
Les pneus hiver mis à rude épreuve 
 
  
 
La méthodologie du test
Les pneus hiver mis à rude épreuve


Après avoir réalisé une première partie dans le centre de la France, nous avons poursuivi nos tests dans le nord de la Finlande, au cercle polaire. Nous avons pu ainsi comparer de façon complète l'offre des grands manufacturiers. Voici en exclusivité le résultat final.
Al’heure d’hiver, il faut passer… aux pneus hiver. Voilà un moyen mémotechnique simple pour équiper son auto à temps. Si, pour nombre d’automobilistes, ces enveloppes sont avant tout adaptées pour rouler sur la neige, beaucoup oublient qu’elles le sont aussi sur d’autres surfaces dès que la 
température descend en dessous de 7 °C. 


Il est donc conseillé de les utiliser entre novembre et mars. 

 

En effet, la forte teneur en silice permet à la gomme de rester souple et de mieux adhérer à la route lorsque la température extérieure est basse. C’est pour cette raison que ces pneus sont appelés « thermogommes ». De plus, le profil de leurs pavés de gommes, découpés en lamelles, est spécifique. Ces dernières génèrent un phénomène de succion, notamment sur sol enneigé. Cela permet d’offrir un meilleur pouvoir directionnel et une plus grande motricité. 

 

Ces performances ont une contrepartie : un tarif supérieur d’environ 20 %par rapport aux pneus été. Si le prix d’achat de quatre pneus hiver et les coûts de montage sont loin d’être négligeables, il faut considérer que les pneus été ne s’usent pas lorsque l’on utilise les pneus hiver. Et vice et versa. 

Il existe une autre solution, celle d’utiliser des pneus dits « quatre saisons ». Le pneumatique étant toujours un compromis en matière de performances, ils se révéleront moyens dans toutes les conditions. 

Prise de conscience 


Il aura fallu l’épisode neigeux de décembre 2010, avec pour conséquence de nombreux véhicules bloqués sur les routes de France, pour que les automobilistes français prennent conscience de la nécessité de s’équiper pour faire face aux conditions hivernales. 

La demande a fortement progressé, les ventes ont plus que doublé en trois ans, générant par moment des pénuries. Difficile en effet pour les manufacturiers de jongler entre les périodes de production d’enveloppes été et hiver, mais aussi de prévoir les bons volumes de production. Les ventes de pneus hiver sont directement liées, même si cela est anormal, aux chutes de neige. Quant aux distributeurs, ils rencontrent aussi des problèmes de stockage.

Afin de mieux sécuriser le parc automobile, il faudrait rendre cet équipement obligatoire, ou fortement conseillé par les compagnies d’assurance. C’est le cas en Allemagne, dans certaines régions de l’Italie, ou encore au Luxembourg depuis octobre. 

Le TNPF (Travaux de Normalisation des Pneumatiques pour la France), qui réunit les grands manufacturiers (Bridgestone, Continental, Goodyear-Dunlop, Michelin, Pirelli et Kleber), travaille en ce sens. Il souhaite tout d’abord imposer cet équipement spécifique localement suivant les conditions météorologiques(hauteur de la neige, température). Les pneus hiver pourraient se substituer aux chaînes à neige. 

Ce même TNPF veut différencier les pneus hiver par un logo, le « 3PMSF » (3 Pics Mountain Snow Flake), symbole représentant une montagne qui entoure un flocon de neige.


 En effet, le M+S (Mud & Snow) est applicable sur simple déclarationÀ l’inverse, pour obtenir le « 3PMSF », un test de freinage sur la neige doit être validé.


Cependant, comme pour l’étiquetage européen, il ne s’agit que d’une autoévaluation. 


L'étiquetage inadapté


La réglementation sur l’étiquetage, en vigueur depuis novembre, se destine aux enveloppes été, boue et neige (marquage M+S) et hiver (flocon de neige
3PMSF).


 Cependant, la méthodologie concernant le freinage sur le mouillé est très proche. Notre test prouve que l’étiquetage ne reflète pas la réalité, et surtout ne prend pas en compte les spécificités des enveloppes hiver. Sur l’étiquetage, le Goodyear obtient la mention « C » et le Michelin été la « A » pour le freinage sur sol mouillé. Pourtant, ce dernier demande près de 7 mètres de plus pour s’arrêter !


 Les pneumatiques hiver sont désavantagés dans cet exercice. Sur ce point, la Commission européenne doit réviser sa copie en adaptant les méthodes de test. 

Le stockage 

À la fin de la saison hivernale, il faudra remonter les pneus été. 


S’ils ne sont pas stockés chez un professionnel, il est important de noter le sens de rotation (à l’aide d’une craie) pour un futur montage. 


Il convient également d’être vigilant quant au stockage. 


Si vos enveloppes sont sur jante, vous pouvez soit les pendre, soit les empiler. Si elles sont démontées, un stockage debout est conseillé, surtout si vous possédez un 4x4. 


Afin d’éviter une déformation, il est important de les tourner au moins une fois par mois. 


Enfin, le lieu où vous les entreposez doit être tempéré et à l’abri des UV pour limiter le desséchement de la gomme.


Les résultats 

Présentations des concurrents 



Bridgestone Blizzak LM-32 (104 €) 
Entre le LM-30 et le LM-35, ce pneumatique à profil sportif est commercialisé depuis fin 2010. D’après Bridgestone, il intègre la dernière technologie appliquée aux pneumatiques lamellisés. Le manufacturier compte devenir un acteur majeur du pneu hiver, puisqu’il vient d’investir dans des pistes d’essais au nord de la Suède. Le Blizzak LM-32 n’a pas bénéficié de ces pistes. 





Continental ContiWinterContact TS 850 (114 €) 
Spécialisé dans le pneu hiver, Continental vient de commercialiser le TS 850. Ce dernier promet une excellente adhérence sur toutes les routes hivernales et une distance de freinage sur routes mouillées très courte (étiquetage oblige). Toutefois, la résistance au roulement et la longévité kilométrique doivent être supérieures à celles du TS 830, l’ancien modèle. 





Dunlop Sp Winter Sport 4D (101 €) 
Ce produit, commercialisé depuis mars 2011, semble maîtriser l’art du compromis puisque Dunlop précise qu’il est conçu pour offrir un contrôle optimal sur route enneigée, verglacée, mouillée et sèche. Peut-être est-ce le bénéfice des lamelles 4D. De nouvelles lamelles transversales doivent améliorer l’adhérence latérale. Nos tests vont, ou non, le confirmer. 





Goodyear UltraGrip 8 (101€) 
Le mot d’ordre de la marque est la sécurité. Toute sa communication est basée sur ce critère. Sorti il y a un an, ce pneu bénéficie des dernières technologies du manufacturier. Il s’équipe du système 3D-BIS qui permet le verrouillage simultané des blocs pour réduire les distances de freinage sur la neige. Enfin, le mélange de gomme a été développé pour offrir une bonne longévité. 





Michelin Alpin 4 (113 €) 
Ce modèle n’est pas une nouveauté. Nous l’avions testé en 2010. Il était alors arrivé troisième grâce à la bonne homogénéité de ses performances. Outre ses bonnes capacités de freinage sur sol mouillé et verglacé, Michelin assure qu’il peut effectuer 35% de kilomètres en plus par rapport à la moyenne du marché. Une donnée trop difficile et complexe à vérifier. 





Nokian WR D3 (référence) (114 €) 
Le manufacturier finlandais est considéré comme LE spécialiste du pneu hiver et nordique (conditions extrêmes). Nous l’avons donc choisi comme pneu de référence. Son adhérence doit être jugée fiable sur route mouillée, sèche et enneigée. Il doit assurer une bonne résistance à l’aquaplaning, notamment sur neige fondue, et son comportement sur route doit être infaillible. 





Pirelli Snowcontrol Série 3 (100 €) 
Avec ce produit, Pirelli veut appliquer les performances des pneus pour voitures haut de gamme à celles de gamme moyenne. On peut donc s’attendre à un haut niveau de performance. Par rapport à son prédécesseur, le Série 2, il doit avoir progressé dans tous les domaines. Étiquetage oblige,la résistance au roulement et le bruit extérieur doivent être au plus bas. 





Michelin Energy Saver + (été) (88 €) 
Ce pneumatique été n’a été choisi qu’à titre démonstratif. Il ne peut être comparé aux pneus hiver. Cependant, il doit mettre en avant l’avantage des enveloppes hiver lors de températures basses, aussi bien sur route mouillée que sèche. Les écarts seront logiquement beaucoup plus importants sur sol enneigé. De quoi finir de convaincre les conducteurs les plus sceptiques. 


Tous les pneus sont dans de la même dimension (205/55 R16 91H), les tarifs indicatifs proviennent de notre partenaire Speedy pour un seul pneu, hors montage et équilibrage. 

Le classement et ce qu'il faut en retenir 

 
Nos nombreux tests montrent qu’il n’y pas de mauvaise enveloppe dans la catégorie des « premium ». Si l’on constate des écarts sur sol mouillé, les performances restent très proches sur sol sec et sur la neige. Le Continental, sorti très récemment, est le vainqueur grâce à son homogénéité et ses distances de freinage courtes. Cependant, Goodyear et Michelin proposentdes produits de qualité qui n’ont pas vraiment de défauts, et ce dans aucun domaine. En revanche, le finlandais Nokian, spécialisé dans les pneus hiver, ne monte pas sur le podium. Excellent sur la neige, il est pénalisé par ses performances sur sol mouillé, si la température dépasse 5 °C. Quant aux Bridgestone et Pirelli, ils n’excellent dans aucun critère. Enfin, la démonstration est faite de l’utilité d’un pneu hiver face à son homologue été, même sur sol mouillé, la douceur restant son alliée.


La méthodologie du test


“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Jeu 13 Déc 2012 - 14:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum >>> MITSUBISHI ASX >>> LES PNEUS >>> Hiver Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Styles & Casino en ligne © 2001, 2008 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thme ralis par SGo