Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS
forum regroupant les infos sur les nouveaux SUV issus du Mitsubishi ASX , le peugeot 4008 et le citroen C4 aircross
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Conseils de vente pour les véhicules d'occasion

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum >>> Petites annonces
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hermine
Fondateur / Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 265
Localisation: Ardennes

MessagePosté le: Jeu 17 Fév 2011 - 18:48    Sujet du message: Conseils de vente pour les véhicules d'occasion Répondre en citant

Nos conseils de vente pour les véhicules d'occasions.

Voici quelques conseils qui pourront sûrement vous aider lors de la vente ou de l'achat d'un véhicule d'occasion (que ce soit auto ou moto).

Ce dossier a été élaboré par notre partenaire Car-Guide.
 
Voici quelques points à vérifier lors d'un ACHAT d'une voiture ou moto d'occasion
 
1. Ce que vous devez toujours vérifier :
Citation:

» Les papiers
» L'extérieur du véhicule
» L'habitacle du véhicule
» Le bloc moteur
» L'essai sur route



2. Les formalités à accomplir lors de l'achat d'un véhicule d'occasion

 
3. Les différentes étapes
Citation:

» Donnant donnant : les documents nécessaires
» Le contrat de vente
» Vous avez été victime d'une escrocrie...
» Les garanties
 


Voici quelques points à vérifier lorsque de la VENTE d'une auto ou une moto d'occasion
1. Les modalités de paiement et documents à fournir

Citation:

» Les documents à fournir obligatoirement à l'acheteur
» Mode de paiement : attention aux mauvaises surprises
» Modèle de facture de vente



2. Les formalités à ne pas négliger
Citation:

» La visite obligatoire au contrôle technique
» La plaque d'immatriculation
» La taxe de circulation
» L'assurance auto
» La Taxe Autoradio
» Bonne pour la casse ?



Les papiers
 
Demandez à voir les papiers: vérifiez à l'aide de la carte d'identité, du certificat de conformité et la carte d'immatriculation s'il s'agit vraiment du premier propriétaire de la voiture.

Où a-t-on passé le véhicule au contrôle technique ? Posez-vous des questions si un propriétaire habitant et travaillant à Ostende a préféré passer le contrôle à Bruxelles ! Certains centres ont la réputation d'être plus "laxiste" que d'autres.
Vérifiez qu'un éventuel financement mentionné sur la facture d'achat est bien arrivé à date d'échéance.
Contrôlez toujours que le numéro de châssis, la carte d'immatriculation et le certificat de conformité concordent.

Assurez-vous que le carburant mentionné sur le certificat de conformité correspond à celui du véhicule (la transformation d'une essence en diesel est illégale!)
Vérifiez les kilomètres repris sur le carnet d'entretien et les factures d'entretien et le certificat du contrôle technique et comparez-les avec ceux affichés au compteur.


  
A vérifier à l'extérieur du véhicule

* Carrosserie:

Vérifiez d'éventuelles irrégularités dans la carrosserie sous tous les angles, les attaques de rouille, ou cloques (trappe de réservoir, montants de pare-brise, sous les ailes après braquage des roues). Vérifiez l'accrochage du pare-chocs.
S'agit-il d'une voiture accidentée? Un véhicule accidenté peut être trahi par des différences de couleur ou d'alignement de certaines pièces de carrosserie, dysfonctionnement des portes, vitres.

* Roue de secours:

La roue de secours est-elle présente et en bon état ? Y a-t-il un cric, un triangle et une boîte de secours ?

* Pneus:
Une usure des pneus non-uniforme peut indiquer que les amortisseurs sont morts ou dans le cas d'une usure plus marquée d'un côté du pneu, un défaut d'alignement. Des jantes endommagée sont souvent signe que le train avant et les amortisseurs ont dû souffrir sur les trottoirs! Vérifiez également que la marque et le type de pneu sont bien les mêmes sur les deux roues d'un même essieu. Si l'usure des pneus est trop marquée, vous aurez à les remplacer dans les mois qui suivent votre achat. Et gare aux pneus larges sur jantes alu, ils sont très chers ! Négociez un rabais équivalent à la dépense prévue.
Pot d'échappement: Vérifiez également (à froid) que le pot d'échappement est bien fixé en le secouant par son embout, ce qui ne devrait pas provoquer de bruit de ferraille.


  
Dans l'habitacle

* Revêtements:

Vérifiez l'état des revêtements tissus. Soulevez la moquette pour inspecter le plancher. Pas de rouille ?
Fraude kilométrique: Vérifiez la cohérence de l'usure du tapis de sol, de l'usure des pédales, du degré d'affaissement du siège conducteur avec le kilométrage affiché au compteur. Pas de traces de doigts ou de petites griffes à l'intérieur du boîtier du compteur ?

* Commandes électriques:

Testez toutes les positions des sièges, rétroviseurs. Testez les commandes, le lave-glace, le chauffage, la ventilation, les commandes électriques, le klaxon.

- Autoradio: Essayez l'autoradio.

  
* Le bloc moteur :

- Numéro de châssis: Vérifiez vous-même la correspondance du numéro de châssis que vous trouvez sur une des parois du compartiment moteur et celle mentionné sur le certificat de conformité et d'immatriculation.
- Compartiment moteur: Examinez les surfaces internes du compartiment moteur et leur symétrie pour déceler d'éventuelles asymétries qui indiquent une voiture ayant été accidentée.

* Les niveaux:
Vérifiez le niveau et l'état du liquide de frein (celui-ci ne peut pas être noir), le niveau du liquide de la batterie et du système de refroidissement.

- Huile: Trop bas, le niveau d'huile laisse présager que le vendeur a été négligeant et que l'usure mécanique a de fortes chances d'être accentuée. Vérifiez aussi l'absence de fuite sur les bords du moteur, au niveau de la culasse et du couvre culasse. Assurez-vous qu'il n'y ait pas de trace d'huile au sol, à l'endroit ou la voiture se trouvait.
Méfiez-vous d'un moteur à l'aspect flambant neuf, il a été nettoyé, mais pour cacher quoi? Une perte d'huile ?

  
L'essai sur route : indispendable !

Laissez le soin au propriétaire de faire un premier tour. Vous demanderez à rouler vous-même par la suite. Ainsi vous pourrez juger de sa conduite et de la façon dont sa voiture a été "traitée".

Faites attention aux voyants lumineux. Ils doivent tous s'allumer lorsque vous mettez le contact. Si l'un d'eux ne s'illumine pas, il pourrait avoir été débranché pour masquer un défaut.

Dès que le moteur tourne, observez la fumée. Elle ne peut absolument pas être bleutée, signe de graves ennuis.

Feux et phares : assurez-vous de le bon fonctionnement.

Moteur : Prêtez oreille à la régularité du moteur, en conduite coulée d'abord, puis ensuite, une fois monté en température, sur de bonnes accélérations. Il doit répondre sans bruit ni vibration particulière.

Embrayage : Serrez le frein à main, débrayez, enclenchez la troisième vitesse et démarrez. La voiture doit se caler, et le moteur baisser fortement de régime jusqu'à caler. Si le test n'est pas concluant il y a de fortes chances que le disque d'embrayage soit à changer.

Vitesses : Essayez tous les rapports, toutes les vitesses doivent passer sans à-coup, ni craquement.

Direction : lâchez le volant pendant 3 secondes à 80 km/h en ligne droite et sur sol plat. La voiture ne doit tirer ni à droite, ni à gauche.

Freins : Testez les freins à 120 km/h, un coup appuyé et prolongé sur une route droite dégagée et sans circulation.

Fumée : Poussez la deuxième à fond, laissez tomber le régime puis réaccélérez. Vérifiez dans le rétroviseur si une fumée bleue s'échappe (trop d'huile), ce qui signifierait une grosse dépense en vue. Une fumée blanche (trop d'eau) laisse présager un problème de joint de culasse, fort coûteux aussi.

Vous prenez le volant, avez-vous bien votre ...
» Permis de conduire
» Carte d'identité
» Certificat de conformité (carte de couleur blanche)
» Certificat d'immatriculation (fameuse "carte grise" qui en réalité est rose)
» Certificat d'assurance auto (fameuse "carte verte")
» Certificat de visite au contrôle technique
» Attestation de redevance radio
 
L'immatriculation, pas à pas ...
» s'il s'agit d'une voiture neuve: l'attestation du distributeur du véhicule
» s'il s'agit d'une voiture d'occasion : l'attestation d'un organisme de Contrôle Technique (CT) ! Attention au délai de deux mois maximum!
» l'attestation de la compagnie d'assurance qui assure la couverture "R.C. auto"
» timbres fiscaux (datés et signés) à concurrence de 62 € à obtenir à la poste et renvoyer à la DIV (Direction des Immatriculations des Véhicules), 1045 Bruxelles. La DIV vous enverra alors normalement votre plaque et/ou votre certificat d'immatriculation par retour du courrier, le jour même si elle a reçu votre demande avant 10 h du matin, sinon le lendemain.

Conseil: Remplissez soigneusement le formulaire de demande d'immatriculation. Si vous devez le ré-introduire, cela vous en coûtera 62 € et une nouvelle visite au contrôle technique!

  
Si vous n'utilisez plus vos anciennes plaques
Si vous avez vendu votre véhicule et ne désirez pas immatriculer un nouveau véhicule endéans les 4 mois: renvoyez vos plaques à la DIV.
Si le véhicule est exporté ou vendu pour la démolition, l'exportateur ou le démolisseur doit lui-même renvoyer le certificat d'immatriculation à la DIV.
 
Que faire si vous désirez garder vos plaques en vue d'une nouvelle immatriculation ?

La plaque peut être réutilisée sur un nouveau véhicule. Il suffit pour cela de faire une demande d'immatriculation endéans les quatre mois suivant la vente de l'ancien véhicule. La procédure à suivre est la même que pour une nouvelle immatriculation (voir ci-dessus) mais il faut joindre au nouveau formulaire de demande d'immatriculation l'ancien certificat d'immatriculation.
Saviez-vous que si vous possédez déjà des plaques d'immatriculation à votre nom et une assurance RC auto y afférant, votre compagnie d'assurance peut vous remettre une carte verte. Vous êtes légalement couvert

Le prix demandé est-il correct ?

Pour avoir une base de comparaison, consultez les cotes de l'occasion. Celles-ci reprennent les prix moyens des transactions de particulier à particulier pour une voiture en parfait état. Attention, les prix des professionnels sont en général de 15% à 25% supérieurs à ceux de la cote vu que la TVA est ajoutée ainsi que leur marge bénéficiaire. Avec un professionnel, négociez le prix ou la formule de garantie. Il peut probablement vous donner plus ou se contenter de moins!
 
"Contrôle technique OK" ne signifie jamais véhicule en bon état !
 
Le fait qu'une voiture ait passé sans remarques le contrôle technique ne veut pas dire qu'elle soit en parfait état ! Les points vérifiés lors du contrôle ne concernent pas l'état du moteur ni d'autres organes mais uniquement les aspects liés à la sécurité (la vôtre et celle des autres) ainsi que le respect du seuil de pollution. D'autre part, il est aisé de tricher en montant par exemple des pneumatiques réglementaires pour le contrôle et de remonter ensuite, après passage, les anciens pneus usés. Nombreux sont ceux qui usent de ces procédés. De plus, l'efficacité et le bon déroulement des contrôles a déjà été mis en cause par bon nombre d'enquêtes. D'aucun prétendent même qu'il suffirait, à certains endroits, de laisser traîner un ou deux billets dans le cendrier pour en ressortir blanc comme neige ! Il suffit d'ailleurs de feuilleter les journaux de petites annonces pour tomber sur "passe contrôle technique OK pour 2.000 BEF"...

Donnant donnant

Refusez de payer si on ne vous remet pas :

• le certificat de visite délivré par contrôle technique
• le formulaire rose de "demande d'immatriculation d'un véhicule automobile". Attention! validité limitée à deux mois. (refusez absolument d'acheter une voiture n'ayant pas passé le Contrôle Technique dans les deux mois précédant la date d'achat)
• le certificat de conformité
• le contrat de vente signé par le vendeur
• le carnet d'entretien
• si nécessaire, l'attestation relative à l'installation LPG
• les factures d'achat, d'entretien, de réparations et le carnet d'entretien
• ... la voiture!
• le prix de la reprise éventuelle de votre ancien véhicule 

  
Contrat de vente
N'oubliez pas la garantie

Demandez à utiliser si possible le contrat type de Federauto qui prévoit un recours à la commission de conciliation en cas de litige et des garanties sérieuses. Exigez aussi de mettre la garantie vendeur éventuelle par écrit.
Les données à vérifier sur le contrat :
• la date
• les noms et adresses des vendeurs et acheteurs
• le prix et les modalités de paiement
• les caractéristiques du véhicule : la marque, le modèle, la date de première mise en circulation, le kilométrage, numéro de châssis,...
• la garantie vendeur offerte
• le prix de la reprise éventuelle de votre ancien véhicule

Conseil : Utilisez de préférence le contrat type : "vendeur agréé" Federauto. Il vous permettra en cas de problème de saisir la Commission de Conciliation

La mention du kilométrage vous permettra, en cas de fraude kilométrique, d'obtenir plus facilement l'annulation de la transaction. Préférez le paiement par chèque certifié par votre banque à un paiement en espèces plus difficile à prouver. Barrez le chèque et inscrivez-y le nom du bénéficiaire. Ainsi vous aurez une trace de l'identité du vendeur.

Vous avez été victime d'une escroquerie Et si malgré toutes vos précautions, vous vous êtes "fait rouler" ?

Quand le DOLl peut être prouvé, il entraîne l'annulation de la vente, mais il n'est pas facile de prouver le dol. Le DOL est une tromperie délibérée de l'acheteur par le vendeur. Consultez la commission de conciliation, qui ouvrira l'enquête. Elle peut vous proposer un arrangement à l'aimable qui vous évitera de passer en justice. Si cet accord ne vous convient pas ou n'est pas accepté par le vendeur, il faudra saisir la justice, ce qui implique des frais d'experts, de dossiers, d'honoraires d'avocat et une longue, très longue attente !

Conseil : La plupart des contrats d'assurance " protection juridique " en automobile prévoient votre défense en cas d'accident de roulage mais certains d'entre eux vous défendent en tant que piéton, conducteur ou passager. En d'autres termes cette assurance intervient également en cas de litige avec votre garagiste, un vendeur de voiture malhonnête, une compagnie aérienne, un chauffard qui tente de vous écraser alors que vous traversez la rue...

  
"Occasions garanties 6 mois"

1. La garantie vendeur ou garantie contractuelle

Cette garantie est prévue :
• soit dans les conditions générales de vente du bon de commande
• soit sur un bon de garantie à renvoyer au fabricant ou à l'importateur
• soit sur un bon de garantie muni du cachet du vendeur et accompagné de la facture

2. La garantie légale

Cette garantie est illimitée dans le temps et est d'application sous n'importe quelle condition d'achat. Seules conditions : l'acheteur doit, après découverte du défaut, réagir dans un bref délai et le défaut doit correspondre aux trois critères suivants :
• il doit être caché: on ne peut le découvrir lors d'un examen attentif du véhicule
• il doit être grave: il affecte l'usage de la voiture.
• il était présent au moment de la vente. Les conséquences d'usure sont donc exclues.

Vous pouvez soit demander la résolution, et donc le remboursement après restitution, soit une réduction du prix d'achat en fonction de la gravité du défaut.
Saviez-vous que même la fameuse clause "vendu dans un état bien connu de l'acheteur" n'exonère pas le vendeur de la garantie légale. En effet la loi sur les pratiques du commerce annule toute clause qui viserait à diminuer ou supprimer la garantie légale

Les documents
Les documents suivants doivent être légalement fournis à l'acheteur

• le certificat de visite délivré par le contrôle technique (fiche verte)
• le formulaire de demande d'immatriculation (FDI) obtenu au contrôle technique (carte rose)
• la facture de vente
• le certificat de conformité du véhicule (carte grise)
• (le cas échéant) l'attestation relative à l'installation LPG
• Le carnet d'entretien (nouvelle loi)

Remarque importante : le contrôle technique n'est pas obligatoire si vous vendez à un professionnel ou pour l'exportation, mais dans ce cas il faut que vous fournissiez à l'acheteur le certificat d'immatriculation du véhicule et que vous mentionniez sur la facture "contrôle technique à charge de l'acheteur".

Faux billets, chèques en bois ...
Prenez vos précautions !

Ne cédez votre voiture que si l'acheteur vous a réglé l'entièreté de la somme ! Evitez le liquide, se faire payer en faux billets n'est pas une expérience très amusante ! Et n'acceptez au grand jamais de billets étrangers. Mieux vaut demander en paiement un chèque bancaire certifié. Qu'est-ce qu'un chèque certifié ? Contrairement à un chèque ordinaire garantir par carte bancaire (seuls les chèques de la Banque de La Poste bénéficient encore d'une garantie limitée à 200 EUR) par chèque, la banque vire du compte de l'acheteur le montant du chèque sur un compte interne à la banque afin de garantir à celui qui recevra ce chèque la somme indiquée. Veillez à téléphoner à l'agence bancaire de l'acheteur pour vous assurer que c'est bien un document authentique et exigez la carte d'identité de l'acheteur.
Conseil : tenez compte des heures d'ouverture de la banque de l'acheteur.

Modèle de facture de vente
Vous pouvez télécharger et imprimer gratuitement un modèle de facture de vente au format PDF (Adobe Acrobat).

 
ATTENTION !
Le fait d'indiquer "vendu dans l'état bien connu de l'acheteur" ne vous dégage pas de vos responsabilités.
La loi prévoit que l'acheteur pourra dans tous les cas se retourner contre vous en cas de vice caché. Et si vous indiquez le kilométrage dans la facture, sachez que cela vous engage civilement en vertu d'une nouvelle loi visant à réprimer la fraude des compteurs kilométriques (des clauses pénales sont prévues en plus de l'annulation possible de la vente par l'acheteur). Le carnet d'entretien doit obligatoirement également être remis (il est devenu un des documents officiels de bord).

La visite au contrôle technique
Si vous vendez à un particulier, vous devez obligatoirement, en tant que propriétaire du véhicule, passer au contrôle technique ! Vous pouvez choisir le centre d'inspection qui vous convient (près du bureau ou de votre domicile) mais en cas de revisite vous devrez vous représenter dans le même centre. La liste des principaux centres d'inspection automobile peut être obtenue à l'adresse http://www.goca.be (site officiel du G.O.C.A.).
L'adresse des 72 stations d'inspection en Belgique : http://www.goca.be


Remarque importante : le contrôle technique n'est pas obligatoire si vous vendez à un professionnel ou pour exportation, mais dans ce cas il faut que vous fournissiez à l'acheteur le certificat d'immatriculation du véhicule et que vous mentionniez sur la facture "contrôle technique à charge de l'acheteur".

Lors de votre visite au contrôle technique, il faudra présenter :

• Votre certificat d'immatriculation (document rose)
• Le certificat de conformité (carte grise)
• Votre carte d'identité
• Vous acquitter de 1.100 à 1.500 BEF

Si votre véhicule passe le contrôle, on vous délivrera :

• Un formulaire de demande d'immatriculation (FDI) avec une validité maximale de 2 mois.(si vous n'avez pas vendu votre véhicule passé ce délai, il faudra repasser le contrôle).
• Le certificat de visite
• Un cachet sur votre certificat d'immatriculation qui reste valable 2 mois après votre visite.(Au-delà de ces 2 mois, un nouveau certificat d'immatriculation doit être demandé (1.500 BEF) ! Vous devez le conserver pendant encore au moins 3 mois).
Il est fortement conseillé de faire réviser votre véhicule avant de vous rendre au centre d'inspection, si vous avez à repasser, il vous en coûtera 350 BEF sans compter le temps perdu et le risque de voir déceler d'autres problèmes qui n'étaient pas apparus lors du premier contrôle.

  
Que faire de votre plaque d'immatriculation

Cela dépend si vous comptez ou non ré-immatriculer un nouveau véhicule ou non et si oui dans quel délai.

• Vous immatriculez un nouveau véhicule. Dans ce cas, gardez les plaques. Joignez l'ancien certificat d'immatriculation à votre nouvelle demande d'immatriculation. Attention, la mise en circulation du nouveau véhicule doit obligatoirement se faire dans les 4 mois après la vente de l'ancien véhicule.
• Vous ne comptez rien faire avant 4 mois. Dans ce cas, renvoyez sans tarder la plaque arrière, de préférence par recommandé, à la DIV.
• Vous avez exporté votre véhicule ou vendu pour démolition. Dans ce cas l'exportateur ou le démolisseur doit renvoyer le certificat d'immatriculation à la DIV, accompagné d'une déclaration certifiant l'exportation ou la destruction.

J'avais déjà payé la taxe d'immatriculation

Vous serez remboursé de la quote-part de la taxe payée pour votre ancien véhicule, si toutefois vous avez bien renvoyé votre plaque dans les 4 mois suivant la vente. Si vous avez remplacé votre ancien véhicule par un nouveau, la quote-part non due et payée pour l'ancien véhicule sera déduite de la taxe due pour le nouveau véhicule.

Et mon assurance auto dans tout çà ?
Elle a été avertie étant donné que vous avez envoyé votre nouvelle demande d'immatriculation par son intermédiaire (ou votre courtier s'en est chargé à votre place) afin qu'elle y appose son cachet. Elle s'est chargée de transmettre ce document à la Direction de l'immatriculation des véhicules (DIV).   

La taxe autoradio ?
Si vous avez vendu votre voiture avec une autoradio incorporée, vous devez en informer, par écrit, la Radio Télévision Redevances (voir adresse en annexe) en précisant la marque du poste et le numéro de la plaque d'immatriculation. 

  
Votre véhicule est bon pour la casse !
Mais que faire d'un véhicule invendable ?

Vous aurez peut-être la chance de trouver un professionnel qui vous en débarrasse gratuitement parce que certaines pièces l'intéressent. Sinon vous aurez à payer pour l'enlèvement vers la casse. Vous trouverez entre autre dans le Vlan les annonces des spécialistes des reprises. Il vous en coûtera généralement de 1.500 BEF.
 
Un bon conseil :
Ne traînez pas à faire enlever un véhicule que vous ne vendrez pas. Tant que vous ne vous en êtes pas débarrassé, vous ne pourrez pas apporter la preuve de destruction à la DIV et vous continuerez à payer les taxes ! Sachez aussi qu'il est interdit de laisser un véhicule sans plaques sur la voie publique. N'oubliez pas qu'il faut obtenir du démolisseur une déclaration certifiant la destruction et la renvoyer accompagné du certificat d'immatriculation à la DIV. Et prévenez aussi la Radio Télévision Redevances

http://www.vroom.be/fr/conseils-achat-vente-occasion/ - 17/02/2011

Subaru Impreza 2.0 D Sport Executive Satin White - 75 000 km
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 17 Fév 2011 - 18:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
marouani
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 17 Fév 2011 - 20:02    Sujet du message: Conseils de vente pour les véhicules d'occasion Répondre en citant

Et dans l'autre sens, les conseils pour l'achat d'un véhicule d'occase

http://www.roulermoinscher.fr/acheter-moins-cher/occasion-acheter-moins-che…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:54    Sujet du message: Conseils de vente pour les véhicules d'occasion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum >>> Petites annonces Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Styles & Casino en ligne © 2001, 2008 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thme ralis par SGo