Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS
forum regroupant les infos sur les nouveaux SUV issus du Mitsubishi ASX , le peugeot 4008 et le citroen C4 aircross
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum >>> Forum des ASX / C4 aircross / 4008 >>> NEWS de MITSUBISHI
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Jeu 21 Avr 2016 - 15:40    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant






Mitsubishi avoue une fraude aux consommations


PUBLIÉ PAR FLAVIEN ROBERT LE 20 AVRIL 2016 DANS ACTUALITÉS ENTREPRISEMITSUBISHINISSAN | 238 LECTURES | 1 RÉPONSE


Mitsubishi vient de reconnaître avoir fait en sorte de fournir des données de consommation erronées pour deux de ses véhicules et deux autres vendus sous le badge Nissan.

Les quatre modèles concernés par cette fraude sont les Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox
Au total, 468 000 Nissan Dayz et Dayz Roox ont été écoulés sur le marché et 157 000 pour leurs homologues Mitsubishi.


Lors de tests complémentaires, Nissan a décelé des données ne correspondant pas à ce qui était préalablement annoncé et a vite contacté Mitsubishi qui a pris la peine de communiquer cette information par souci de transparence. 
Des différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc.
Pour le moment, la production et les ventes des quatre modèles incriminés ont été stoppées. 
Un point sera également fait sur d’autres véhicules de la marque distribués dans d’autres pays. 


En attendant plus de détails, la marque pourrait très rapidement ressentir les effets négatifs de cette histoire.


Source : Mitsubishi







Industrie et économie / Mitsubishi a été perquisitionné
Rédigé par David Leclercq le 21-04-2016




Les autorités japonaises n’ont pas perdu de temps : 
elles ont perquisitionné les bureaux de Mitsubishi suite aux jeux d’écriture avoués autour des chiffres de consommation.


« C'est une affaire extrêmement sérieuse » a déclaré en substance le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, lors d'une conférence de presse qui se tenait au sujet de l’affaire Mitsubishi qui a avoué avoir manipuler les chiffres de consommations pour 625.000 véhicules produits.
Perquisitions
Bref, Mitsubishi va donc devoir s’expliquer. 
Et les services concernés n’ont pas perdus de temps puisqu’ils « sont entrés (...) dans un Centre technique du groupe Mitsubishi Motors dans la préfecture d'Aichi » a indiqué un fonctionnaire à l'AFP. 


Du matériel et des documents auraient été saisis pour alimenter l’enquête ouverte suite à ces révélations.

- See more at: http://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/industrie-et-economie/mitsubishi…

 


 


 


“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Jeu 21 Avr 2016 - 15:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Ven 22 Avr 2016 - 08:56    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant

Fraude: L'action Mitsubishi Motors poursuit sa descente aux enfers


AFP le 21/04/2016 à 06:57, mis à jour le 22/04/2016 à 09:13


Le siège de Mitsubishi Motors à Tokyo, le 20 avril 2016 ( AFP / TOSHIFUMI KITAMURA )
 
 
L'action du constructeur japonais d'automobiles Mitsubishi Motors, aux prises avec un scandale de fraude, a plongé de plus de 13% vendredi à la Bourse de Tokyo où elle a perdu plus de 40% en trois jours.Le titre a affiché un recul de 79 yens (-13,55%) à l'issue des échanges, à 504 yens. Il avait lâché 15% mercredi et 20% jeudi, une série négative d'une ampleur inédite depuis l'introduction en Bourse du groupe en 1988, selon l'agence Bloomberg.Près de 3 milliards d'euros de capitalisation boursière se sont envolés depuis mercredi, quand sont apparues les premières informations sur l'affaire.
Mitsubishi Motors a avoué avoir manipulé des tests pour améliorer les performances énergétiques de quatre modèles de véhicules vendus au Japon.

Pour l'heure, 625.000 mini-voitures sont concernées, mais d'autres modèles, y compris à l'étranger, pourraient être touchés


Investigations du ministère du Transport menées à l'usine Mitsubishi Motors Nagoya, à Okazaki dans la préfecture d'Aichi le 21 avril 2016 ( JIJI PRESS/AFP / JIJI PRESS )
  
 
Le ministère des Transports poursuivait vendredi ses perquisitions dans un Centre technique du constructeur japonais dans la préfecture d'Aichi (centre), a indiqué un fonctionnaire à l'AFP.
"Je ne peux pas m'empêcher d'avoir des doutes sur l'attitude de la compagnie s'agissant du respect de la loi, c'est extrêmement regrettable" a déclaré le ministre Keiichi Ishii à la presse, en référence à un précédent scandale de camouflage des défauts au début des années 2000.


Les autorités envisagent par ailleurs de revoir les méthodes de tests afin de regagner la "confiance" des consommateurs.
  • Parmi les automobiles en cause, les trois quarts étaient fabriqués pour son compatriote Nissan, dont le titre n'a pas été affecté (+1,71% à 1.066 yens). C'est d'ailleurs lui qui a découvert les divergences entre les mesures constatées et celles fournies



Le patron de Mitsubishi Motors Tetsuro Aikawa lors d'une conférence de presse après le scandale de la fraude, à Tokyo, le 20 avril 2016 ( JIJI PRESS/AFP / JIJI PRESS )
  
 
A l'image du cas Volkswagen, "les dommages seront importants", a averti le patron de Mitsubishi Motors, Tetsuro Aikawa. 
Outre l'inévitable impact sur sa réputation, la société japonaise se prépare à subir des coûts conséquents: elle devra probablement verser des compensations financières à ses clients ainsi qu'à Nissan, des indemnités à d'éventuels plaignants et s'expose aussi à des pénalités de la part du gouvernement.
Elle risque en outre de perdre le contrat avec Nissan, prévient Christopher Richter, analyste automobile de la société de courtage CLSA à Tokyo.


 "C'est un coup dur pour le groupe, dont la grande majorité des activités au Japon se résume à la vente de véhicules à des tiers depuis le scandale des années 2000 qui a réduit leur part de marché à des miettes" (2,1%), a-t-il souligné.
Mitsubishi Motors venait de solder les dernières traces dans ses finances de cette affairedont il s'est relevé grâce à l'intervention des autres entreprises de la galaxie Mitsubishi.

Petit poucet comparé aux géants Toyota et Nissan avec seulement un million de véhicules écoulés par an dans le monde, Mitsubishi Motors "pourrait vendre des actifs" pour se redresser. 


"Il y a déjà eu des discussions de restructuration ou de consolidation par le passé, mais la résistance était forte au sein de la constellation Mitsubishi" rappelle cependant M. Richter.
 


 


“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2016 - 12:27    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant

Mitsubishi Heavy estime prématuré de soutenir Mitsubishi Motors
lundi 25 avril 2016 11h45
TOKYO, 25 avril (Reuters) - Mitsubishi Heavy Industries a déclaré lundi qu'il était trop tôt pour décider s'il fallait apporter un soutien à Mitsubishi Motors, le sixième constructeur automobile japonais qui a reconnu la semaine dernière avoir falsifié des tests d'économies de carburant.
Avec une participation de 12,6%, Mitsubishi Heavy, dont les activités vont de la construction de navires de guerre à des infrastructures ferroviaires, est le premier actionnaire de Mitsubishi Motors.
Les deux entreprises font partie du conglomérat Mitsubishi, également présent dans la finance et dans l'extraction minière.
Plus tôt dans la journée, Mitsubishi Motors a annoncé la tenue d'une conférence de presse mardi pour faire le point sur le scandale avant de l'annuler quelques heures plus tard.
Le constructeur a ajouté qu'il transmettrait les données relatives à la falsification des tests mardi au ministère des Transports, conformément à la requête de ce dernier.
"L'enquête concernant la falsification des données d'économies de carburant par Mitsubishi Motors est toujours en cours donc à ce stade on ne peut décider si on apporte notre soutien" a dit à des journalistes Shunichi Miyanaga, président-directeur général de Mitsubishi Heavy.
Il y a une quinzaine d'années, le groupe avait sauvé la mise à sa société soeur après que cette dernière avait failli être emportée par une scandale impliquant la dissimulation systématique de plaintes de clients.
Depuis l'annonce du scandale, mercredi, le titre a plongé de 44,4% sur quatre séances pour clôturer lundi sur un cours de 480 yens.
Une source proche du constructeur automobile a dit dimanche que que l'entreprise, en raison de l'impact financier inconnu de la falsification de tests, ne fournirait vraisemblablement pas de prévisions pour l'exercice en cours lors de la publication, prévue mercredi, de ses résultats annuels 2015-2016.
Des analystes de Nomura Research estiment que le coût du scandale pourrait représenter jusqu'à 104 milliards de yens (831 millions d'euros).

(Maki Shiraki et Naomi Tajitsu, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Mar 26 Avr 2016 - 12:46    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant

Le scandale Mitsubishi Motors prend de l'ampleur
AFP le 26/04/2016 à 10:22, mis à jour à 13:02


Le siège de Mitsubishi Motors à Tokyo, le 20 avril 2016 ( AFP / TOSHIFUMI KITAMURA )

Le scandale de fraude, révélé il y a une semaine par le groupe automobile japonais Mitsubishi Motors (MMC), a pris une nouvelle dimension mardi avec l'aveu que des tests inappropriés avaient été menés au cours des 25 dernières années.

Le groupe a reconnu avoir eu recours à une méthode non conforme à la législation japonaise "depuis 1991"mais "nous ne connaissons pas encore le nombre de modèles" concernés, a affirmé un vice-président du groupe, Ryugo Nakao, lors d'une conférence de presse.
Le groupe n'était pas non plus en mesure de dire si l'affaire allait s'étendre à d'autres voitures que les mini-véhicules, telles que les 4x4 Pajero ou Outlander écoulés à l'étranger.
MMC avait avoué mercredi dernier que des employés avaient manipulé des tests "pour présenter des taux de consommation de carburant plus favorables que ce qu'ils n'étaient en réalité", sans cependant évoquer des irrégularités sur une période aussi longue.
Il avait alors indiqué que 625.000 mini-voitures, uniquement vendues au Japon, étaient affectées, dont 468.000 produites pour son compatriote et partenaire Nissan, tout en prévenant que ce chiffre allait probablement grimper.
Selon le quotidien économique Nikkei, ce ne sont pas quatre modèles d'automobiles, comme identifié jusqu'à présent, mais "plusieurs dizaines" qui seraient en cause.


Le patron de Mitsubishi Motors Tetsuro Aikawa (d) et le vice-président du groupe Ryugo Nakao lors d'une conférence de presse à Tokyo, le 20 avril 2016 ( JIJI PRESS/AFP/Archives / JIJI PRESS )

"Il est possible qu'à l'époque les responsables ne savaient pas qu'ils enfreignaient les règles" en utilisant cette méthode en vigueur aux Etats-Unis, a souligné le patron du groupe, Tetsuro Aikawa.
Pour tenter d'y voir plus clair, Mitsubishi Motors a annoncé la mise en place d'une "commission d'enquête spéciale composée uniquement d'experts externes", qui soumettra son rapport dans trois mois.
"Les responsabilités sont encore à déterminer et les enquêtes se poursuivent", a précisé le constructeur.
- 'Très décevant' -
M. Aikawa, visiblement bouleversé, s'est de nouveau longuement excusé, s'inclinant dans la tradition nippone. "Je suis profondément désolé mais je n'étais pas du tout au courant", a-t-il dit.
Depuis que l'affaire a éclaté, l'action du groupe a perdu la moitié de sa valeur à la Bourse de Tokyo et son avenir paraît bien sombre.
Le ministère japonais des Transports s'est emparé du dossier, qualifié d'"extrêmement grave", et a mené des perquisitions dans des locaux du constructeur.
"Je ne peux pas m'empêcher d'avoir des doutes sur l'attitude de la compagnie s'agissant du respect de la loi, c'est extrêmement regrettable" a déclaré le ministre, Keiichi Ishii, à la presse, en référence à un précédent scandale de camouflage des défauts au début des années 2000.
MMC venait de solder les dernières traces dans ses finances de cette affaire, dont il s'est relevé grâce à l'intervention des autres entreprises de la galaxie Mitsubishi.
Vont-ils encore voler à son secours?
"Mitsubishi Motors a parcouru un long chemin depuis ces problèmes, c'est très décevant" avait commenté lundi Shunichi Miyanaga, PDG de Mitsubishi Heavy Industries (MHI), premier actionnaire du constructeur, selon des propos rapportés par les médias.
Le constructeur, qui compte quelque 30.000 salariés et vend un million de véhicules par an dans le monde, doit publier mercredi ses résultats financiers pour l'exercice clos fin mars, mais il devrait s'abstenir de livrer des projections.
Il a déjà prévenu que l'impact de cette affaire serait très lourd et, selon les analystes, le choc sera sans doute plus difficile à encaisser que pour le colosse allemand Volkswagen, touché de plein fouet par un scandale de moteurs diesel truqués mais à la stature incomparable.
Ce "dieselgate", comme il a été baptisé, ne cesse de s'étendre à l'ensemble de l'industrie automobile.
Une enquête allemande vient d'épingler 16 marques automobiles, dont Renault, Fiat, Nissan ou Suzuki, qui enfreignent les plafonds européens d'émissions.

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Mer 27 Avr 2016 - 16:46    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant






Tests de consommations

 - Après 25 ans de triche, Mitsubishi met en place une commission d'enquête


Publié dans Ecologie / Electrique > Autre actu écologie
par Florent Ferrière Le 26 Avril 2016 à 15h30


Près d'une semaine après la révélation du scandale, lié à des tests de consommations manipulés, Mitsubishi avoue que la triche a commencé il y a 25 ans.

Le groupe a annoncé la mise en place d'une commission d'enquête, composée d'experts externes à l'entreprise.

Après la révélation, vient le temps des premières explications.
Le groupe Mitsubishi Motors a confirmé ce matin lors d'une conférence de presse avoir mené des tests de consommations de manière inappropriée, non conforme à la législation en vigueur au pays du soleil levant, depuis 1991, afin de communiquer à la clientèle japonaise des valeurs de besoin en carburant plus favorables qu'elles ne l'étaient en réalité.
Mercredi dernier, Mitsubishi avait révélé avoir découvert que des employés avaient falsifié les données de plusieurs modèles, en utilisant les règles de mesures en vigueur aux États-Unis, différentes des japonaises.
Il était question de plus de 600 000 petites autos, dont 468 000 produites pour le partenaire Nissan, à l'origine de l'affaire.
Ce dernier avait constaté des écarts entre les chiffres annoncés et ses propres vérifications.
La liste des voitures concernées pourrait s'allonger
Aujourd'hui, Mitsubishi n'est pas en mesure de donner la liste précise des véhicules concernés, comme l'a indiqué Ryugo Nakao, vice-président du groupe.
Le scandale pourrait s'étendre à d'autres productions de la marque aux trois diamants.
Aucune information n'a été donnée à propos des autres pays où Mitsubishi est présent.
L'affaire n'en est qu'à ses débuts. Mitsubishi Motors a annoncé la création d'une commission d'enquête spéciale, composée d'experts qui n'appartiennent pas à l'entreprise. Celle-ci devra remettre son rapport d'ici trois mois.
Celui-ci sera particulièrement attendu au Japon, où le scandale fait grand bruit.
L'action du groupe a perdu la moitié de sa valeur à la Bourse de Tokyo en quelques jours.
Après Volkswagen, qui viendrait de trouver un accord avec les clients américains concernés par sa tricherie aux émissions polluantes, Mitsubishi s'apprête à son tour à passer des semaines difficiles.

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2016 - 09:17    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant

Cette nuit en Asie : émissions truquées, le scandale s'étend chez Mitsubishi.


Par Alain Ruello


Plusieurs médias japonais, parmi lesquels l'Asahi Shimbun, révèlent ce mardi qu'un autre modèle du constructeur l'Outlander PHEV- et RVR ( ASX ) sont  également concerné.




 
 
 
 
Le scandale des émissions truquées s'étend un peu plus chez Mitsubishi Motors, dont Nissan s'apprête à prendre le contrôle. Plusieurs médias japonais, parmi lesquels l'Asahi Shimbun, révèlent ce mardi qu'un autre modèle du constructeur - l'Outlander PHEV- est également concerné. 
Ce modèle, un 4X4 hybride rechargeable, s'ajoute aux mini-véhicules par lesquels le scandale a éclaté le 20 avril dernier.


Pour parvenir à leurs fins, les ingénieurs de Mitsubishi ont sciemment abaissé la masse du véhicule durant les tests, réduisant ainsi les résistances des roues au sol ou du véhicule à l'air, et extrapolant ensuite leurs calculs avant de les adresser aux organismes officiels. 


La manipulation est décrite dans un rapport d'inspection interne rédigé dans la foulée de la révélation de celles entourant les mini-véhicules, mais n'a pas été divulguée lors de la conférence de presse du 11 mai. 


Un autre modèle, le RVR,( ASX et cousins chez PSA fabriqués par MITSU )  serait aussi concerné, toujours selon les médias japonais.


De son côté, Nissan - qui a annoncé son intention de prendre 34% de Mitsubishi Motors- a démenti toute tricherie après les accusations venant de Corée du Sud. 
Le ministère de l'environnement, qui a inspecté 20 modèles diesels de plusieurs constructeurs étrangers ou nationaux, a conclu que le constructeur japonais a manipulé les données d'émission du Qashqai.
Lire aussi

Avec Mitsubishi, Renault-Nissan entre dans le club des géants de l'auto

« Habituellement, les voitures éteignent l'équipement de réduction des émissions quand la température atteint 50 degrés Celsius pour éviter la surchauffe du moteur. Le Qashqai était le seul véhicule qui l'a interrompu à 35 degrés », a déclaré Hong Dong-kon, un des directeurs du ministère.
La réaction n'a pas tardé.
 
« Nissan ne manipule pas les données relatives à ses véhicules », a affirmé le constructeur qui a mis en avant qu'avec des tests similaires, les autorités dans l'Union Européenne n'avait rien trouvé à redire. 


Séoul a infligé une amende de 330 millions de wons (264.000 euros) et demandé le rappel de 814 Qashqai.


Révolution culturelle : le parti communiste chinois rappelle son travail de mémoire
La révolution culturelle ? 
« Un trouble interne », une « erreur des dirigeants dont a profité un gang anti-révolutionnaire », un « désastre pour le parti, le pays et le peuple ». 
Réagissant aux médias internationaux qui soulignent son silence à l'occasion du 50e « anniversaire » du déclenchement de cette page très douloureuse de l'histoire du pays, le parti communiste chinois a défendu ce mardi son travail de mémoire.
« Notre parti a toujours été sérieux pour reconnaître les erreurs des dirigeants », peut-on lire dans le quotidien officiel du parti qui se réfère aux conclusions de la « résolution sur certaines questions de l'histoire de notre parti depuis la fondation de la République populaire de Chine », adoptées en 1981, conclusions qui ont totalement réfuté la Révolution culturelle. 
Toute critique réfutant au parti son travail de mémoire est donc « fausse », poursuit l'éditorial pour qui le parti ne laissera jamais se répéter pareille « erreur ».
C'est même impossible, a abondé un autre éditorial, du « Global Times », cette fois-ci. 
Pour le quotidien connu pour ses thèses nationalistes, les leçons du passé ont été intégrées et font consensus dans la société. 
« Le développement de la Chine ces dernières décennies a démarré à compter du refus total de la Révolution Culturelle dans sa théorie » poursuit-il, appelant à coller au socialisme avec des caractéristiques chinoises.

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Mer 18 Mai 2016 - 11:57    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant

Le patron de Mitsubishi Motors démissionne après un scandale de fraude


LE MONDE | 18.05.2016 à 11h45r



Tetsuro Aikawa, président-directeur général du constructeur automobileMitsubishi Motors, va démissionner, annonce mercredi 18 mai le groupe. 


Ses fonctions prendront fin le 24 juin, ainsi que celles de son adjoint.


Cette annonce fait suite à la révélation en avril de la fraude du constructeur sur les performances énergétiques d’une partie de ses véhicules. 
Mitsubishi Motors a confirmé mercredi que d’autres modèles que les minivéhicules sont concernés par ces manipulations de données. 
Il s’agit notamment de son 4 × 4 hybride Outlander PHEV.
Mitsubishi a perdu la moitié de sa valeur en Bourse
Le 26 avril, le constructeur japonais avait avoué avoir eu recours, depuis 1991, à une méthode non conforme à la législation japonaise pour présenter des taux de consommation de carburant plus favorables que ce qu’ils n’étaient. 
Selon le quotidien économique Nikkei« plusieurs dizaines » de modèles seraient impliqués.


Lire aussi :   Mitsubishi Motors reconnaît avoir utilisé des tests inappropriés sur ses véhicules depuis vingt-cinq ans


Le nombre total de véhicules concernés par la fraude n’est pas encore connu. 
Lors de la révélation du scandale, Mitsubishi avait dit que 625 000 voitures de petit gabarit, fabriquées depuis 2013 et uniquement vendues au Japon, étaient concernées, dont 468 000 produites pour son compatriote et partenaire Nissan.


Depuis que l’affaire a éclaté, l’action du groupe a perdu la moitié de sa valeur à la Bourse de Tokyo et son avenir paraît bien sombre.

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Ven 24 Juin 2016 - 08:11    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant



Le constructeur japonais a fait ses prévisions pour l’exercice 2016-2017.
Mitsubishi s’attend à une perte nette de 145 milliards de yens (soit 1,2 milliard d’euros), suite à la fraude révélée en avril dernier.


- See more at: http://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/industrie-et-economie/mitsubishi…

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gegedelyon
Fondateur / Administrateur


En ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 1 438
Localisation: Entre 66 dès Avril et 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
ASX ou autre vh: AUDI Q 5 TDI 177 cvs QUATTRO
finition: Ambition luxe + By xénon / Feux de jour / Leds arrière / Toit panoramique ouvrant / MMI Audi navig
2 ou 4 wd: 4 wd
motorisation :: 2.0 TDI 177 cvs S.TRONIC 7 FAP + Adblue ( DSG 7 chez VW ) Ma 2 ème j'avais la même sur mon cabrio vw coccinelle / TOP
Achat concess: oui
Occasion: SUV de démo concess 6500 kms au départ
pneus hiver: En réfléchitude saison 2015/2016 / Regarde des 4 saisons

MessagePosté le: Dim 26 Juin 2016 - 12:17    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox Répondre en citant


Nissan reviews Mitsubishi fuel economy claims outside of Japan


Nissan CEO Carlos Ghosn defended his decision to deepen ties with Mitsubishi. "You will see a stronger Nissan."

Hans Greimel 
Automotive News Europe
June 23, 2016 06:01 CET

YOKOHAMA, Japan -- Nissan Motor Co. is looking into whether Mitsubishi Motors Corp. may have faked fuel economy figures outside of Japan as part of Nissan’s due diligence review of the company before finalizing its plan to buy a 34 percent stake for 237 billion yen ($2.28 billion).
CFO Joe Peter said Nissan hasn’t found any skeletons yet in Mitsubishi’s closet. But the review will probably continue through September, he added.
Speaking on sidelines of Nissan’s annual shareholders’ meeting on Wednesday, Peter declined to comment on what kind of lurking problem might constitute a deal breaker egregious enough for Nissan to walk away. The proposed purchase would make Nissan the biggest shareholder in troubled Mitsubishi and give Nissan veto power on the smaller company’s board.
One item Nissan will be looking at, however, is whether Mitsubishi may have misreported fuel economy figures in markets outside Japan, such as the U.S. or Europe, Peter said.
“That would be an issue that could cause considerable concern,” he said.
Mitsubishi loss
Mitsubishi admitted in April to cheating on fuel-economy ratings for four minicars sold in Japan, two of which were rebadged and sold under the Nissan brand.
Last month, it added nine more models to the list. And on June 17, the scandal widened, with Mitsubishi conceding it faked fuel economy figures on yet more vehicles, bringing the total number of affected nameplates to 20. The same day, it also announced it would take a special charge to compensate buyers for the manipulating the fuel-efficiency ratings.
Also Wednesday, Mitsubishi announced it would book new charges to compensate Nissan and suppliers for the impact of having to suspend production and sales of the affected minivehicles. Mitsubishi said it would pay 100 billion yen ($960.8 million) to Nissan and suppliers, on top of the 50 billion yen ($480.4 million) announced for customers June 17.
The mishandling has hammered Mitsubishi’s sales, profits and reputation in Japan. Mitsubishi said the new expenses will push it to a net loss in the current fiscal year. The scandal also drove down the share price, opening the door for Nissan to buy a big stake on the cheap.
So far, Mitsubishi has said the fuel economy problem is limited only to cars sold in Japan.
That has prevented the crisis from going global and hurting business in key overseas markets, such as Southeast Asia, which is an important profit center for Mitsubishi.
‘Stronger Nissan’
Peter said Nissan hopes the crisis remains contained in Japan. Nissan still sees big potential payoffs for both companies in forming a tighter alliance, he added.
Nissan aims to generate annual synergies, or cost savings, approaching $400 million by sharing work with Mitsubishi, Peter said. Both sides aim to seal the tie up by year’s end.
In announcing the proposed alliance in May, Nissan CEO Carlos Ghosn said it would cover purchasing, common platforms, joint manufacturing and technology development. Nissan would also contribute corporate governance and management expertise to help Mitsubishi restore public trust in its brand, he said. Nissan has already sent several executives to assist.
At the shareholders’ meeting, Ghosn defended his decision to deepen ties with Mitsubishi, when one shareholder asked whether it wouldn’t taint Nissan’s own reputation to have its fate more closely entwined with the troubled carmaker. Nissan has a long history of working with Mitsubishi on other projects and the two companies trust each other, he said.
“They know there is something wrong. They are trying to do everything to correct it,” Ghosn said of Mitsubishi. “If we can support them to solve their problems, we will.”
But it should have payoffs for both companies, he added.
“If we complete this deal after the due diligence,” he said, “you will see a stronger Nissan, a more profitable Nissan out of this strong relationship with Mitsubishi.”
You can reach Hans Greimel at hgreimel@crain.com. -- Follow Hans on



Traduction GOOGLE

Automotive Europe Nouvelles Congrès

Fusions et acquisitions
Nissan examine l'économie de carburant Mitsubishi affirme en dehors du Japon

PDG de Nissan Carlos Ghosn a défendu sa décision d'approfondir les liens avec Mitsubishi.
"Vous verrez une Nissan plus forte."

Hans Greimel
Automotive Europe Nouvelles
23 juin 2016 06:01 CET

YOKOHAMA, Japon -

Nissan Motor Co. est à la recherche pour savoir si Mitsubishi Motors Corp. peut avoir truqué les chiffres de l'économie de carburant à l'extérieur du Japon dans le cadre de l'examen de diligence raisonnable de Nissan de la société avant de finaliser son plan pour acheter une participation de 34 pour cent pour 237 milliards de yens (2,28 milliards $).

CFO Joe Peter dit Nissan n'a pas encore trouvé de squelettes dans le placard de Mitsubishi.
Mais l'examen va probablement continuer à Septembre, at-il ajouté.

Prenant la parole en marge de la réunion annuelle des actionnaires de Nissan mercredi, Peter a refusé de commenter ce genre de problème qui se cache pourrait constituer un facteur de rupture flagrante assez pour Nissan à pied.
L'achat proposé ferait Nissan le plus grand actionnaire de difficulté Mitsubishi et Nissan donner un pouvoir de veto au conseil d'administration de la plus petite entreprise.
Un élément Nissan se penchera sur, cependant, est de savoir si Mitsubishi peut avoir erronément chiffres de l'économie de carburant sur les marchés en dehors du Japon, comme les États-Unis ou en Europe

"Ce serait une question qui pourrait susciter des inquiétudes considérables" at-il dit.

Perte Mitsubishi

Mitsubishi a admis en Avril à la tricherie des notes d'économie de carburant pour quatre minicars vendus au Japon, dont deux ont été rebadged et vendus sous la marque Nissan.
Le mois dernier, il a ajouté neuf autres modèles à la liste.

Et le 17 Juin, le scandale élargi, avec Mitsubishi concéder truqué les chiffres de l'économie de carburant encore plus de véhicules, ce qui porte le même jour, le nombre total de plaques affectées à 20.
Il a également annoncé qu'il prendrait une charge spéciale pour compenser les acheteurs pour la manipuler les cotes de consommation
Mercredi également, Mitsubishi a annoncé qu'il allait réserver de nouvelles charges pour compenser Nissan et les fournisseurs de l'impact d'avoir à suspendre la production et la vente des mini-véhicules touchés.
Mitsubishi a dit qu'il paierait 100 milliards de yens (960,8 millions de dollars) pour Nissan et fournisseurs, au-dessus des 50 milliards de yens (480,4 millions $) a annoncé pour les clients 17 Juin.

La mauvaise gestion a martelé Mitsubishi de ventes, les bénéfices et la réputation au Japon. Mitsubishi a déclaré que les nouvelles dépenses vont pousser à une perte nette de l'exercice en cours.
Le scandale a également entraîné une baisse du cours des actions, ouvrant la porte à Nissan pour acheter un grand enjeu pour pas cher.

Jusqu'à présent, Mitsubishi a déclaré que le problème de l'économie de carburant est limitée aux seules voitures vendues au Japon.
Cela a empêché la crise d'aller mondiale et de blesser des affaires dans les marchés étrangers clés, comme l'Asie du Sud-Est, qui est un centre de profit important pour Mitsubishi.

'Stronger Nissan'

Pierre dit Nissan espère que la crise reste contenue au Japon. Nissan voit encore de grands gains potentiels pour les deux sociétés dans la formation d'une alliance plus étroite, at-il ajouté.
Nissan vise à générer des synergies annuelles ou des économies de coûts, se rapprochant de 400 millions $ en partageant le travail avec Mitsubishi, dit Peter.
Les deux parties visent à sceller la cravate jusqu'à la fin de l'année.
En annonçant l'alliance proposée en mai dernier, le PDG de Nissan Carlos Ghosn a déclaré qu'il couvrirait l'achat, les plates-formes communes, la fabrication conjointe et le développement technologique.
Nissan contribuerait également la gouvernance et de la gestion d'entreprise expertise pour aider Mitsubishi à rétablir la confiance du public dans sa marque, at-il dit.
Nissan a déjà envoyé plusieurs cadres pour aider.
Lors de la réunion des actionnaires, Ghosn a défendu sa décision d'approfondir les liens avec Mitsubishi, quand un actionnaire a demandé si ce ne serait pas entacher propre réputation de Nissan d'avoir son sort plus étroitement liée avec le constructeur en difficulté.
Nissan a une longue histoire de collaboration avec Mitsubishi sur d'autres projets et les deux sociétés se font mutuellement confiance, dit-il.

"Ils savent qu'il y a quelque chose de mal. Ils essaient de tout faire pour la corriger ", a déclaré Carlos Ghosn de Mitsubishi.
«Si nous pouvons les aider à résoudre leurs problèmes, nous le ferons."

Mais il devrait avoir des retombées pour les deux entreprises, at-il ajouté.

"Si nous achevons cet accord après la diligence raisonnable"
il a dit, "vous verrez une Nissan plus forte, un Nissan plus rentable de cette forte relation avec Mitsubishi."

Vous pouvez rejoindre Hans Greimel à hgreimel@crain.com. - Suivre Hans sur Twitter

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”
Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc :
http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens!" ( M Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:46    Sujet du message: Mitsubishi avoue une fraude aux consommations / différences allant de 5 à 10% auraient été constatées sur ces véhicules équipés du même bloc trois cylindres 657 cc Mitsubishi eK Space et eK Wagon ainsi que leurs clones Nissan, les Dayz and Dayz Roox

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du MITSUBISHI ASX / PEUGEOT 4008 / CITROEN C4 AIRCROSS Index du Forum >>> Forum des ASX / C4 aircross / 4008 >>> NEWS de MITSUBISHI Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Styles & Casino en ligne © 2001, 2008 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thme ralis par SGo